Tout pour jouer à Quake Live

Publiée par o_s_k le 12/05/2009 à 00:00

Tests de jeux



Crash : "Donc, nous voulons être sûr de vous proposer des parties dans lesquelles vous vous amuserez le plus"


La philosophie Quake Live

La gente dame qui vous accueille dans ce tutorial est très claire, le jeu a été pensé de façon à ce que tous les joueurs qui s’inscrivent trouvent des compagnons de jeu à leur niveau, qu’ils soient gros noobs pas foutus de changer d’arme sans chercher la touche, ou joueur habitué qui utilise les tricks spécifiques à Quake.

Les fans de la série remarqueront pendant ce temps que la qualité graphique du jeu et le hud sont un bon cran au dessus du vieux Q3. Enfin... Les afficionados du jeu ne le remarqueront certainement pas. Ils ont l'habitude de jouer sans les textures.


La clé, c’est vous !

Ainsi, après avoir vérifié que la sensibilité était la bonne, vous suivez la madame jusqu’au point de départ du tutorial. Ce dernier est composé de 4 portes : Beginner, Intermediaire, Advanced et Expert. A chaque porte correspond un duel en 15 frags avec la dame, et avec un niveau qui va crescendo. Là où les développeurs ont été intelligents, c’est qu’ils ne nous donnent pas un accès direct aux portes.

A chaque fois, il vous faudra prouver que vous êtes un quaker invertébré et passer des petits tests pour accéder aux portes. Pour les novices, ou les joueurs de fps classique, c'est-à-dire, ceux qui ne maîtrisent ni strafejump, ni le rocket jump, je vous conseille de ne pas passer du temps à essayer d’aller le plus loin possible car la porte que vous choisissez va avoir un impact sur la suite. En effet, comme vous n’avez encore jamais joué en multi, Quake Live se base sur vos aptitudes de bases pour trouver des adversaires de votre niveau. Si, avec un coup de chatte et de la persévérance vous vous réussissez à passer direct en expert, et à battre Crash, vous risquez de trouver peu de serveurs avec votre vrai niveau et vous allez vivre une très mauvaise expérience de jeu. N’ayez pas honte de vous arrêter à intermédiaire ou d’être gnou comme moi et de foncer tête baissée dans la première porte qui se présente.

Quelle que soit la porte que vous franchissez, et une fois le duel fini, vous recevez le succès « gg » pour avoir fini le tutorial. Félicitation, vous avez gagné 250 cartes de visites gratuites, cliquez vite ! Rah, ça y est, je dérouille…


Faire une vraie partie
 
Après avoir fait ce petit tutorial et remporté votre premier duel, vous êtes de retour sur le site, certainement avec l’envie de promener, ou d’en découdre le plus vite possible avec n'importe qui. Là, il n’y a rien de plus facile puisque la page d'accueil une fois logué est basiquement sur le mode « play online ». Vous avez ainsi une liste de serveurs, avec l’image de la map, l’icône du mode de jeu, le nombre de personne et le nom du serveur. Classique jusqu’ici. La petite nouveauté, c’est que le site vous fait une sélection des serveurs qui correspondent le mieux à votre skill, et vous pouvez identifier les serveurs à votre niveau, ceux qui le sont moins, voire beaucoup moins. C’est là que les choix du tutorial prennent tous leurs sens. Si vous avez été raisonnable, vous trouverez des gens de votre niveau avec qui vous progresserez - au niveau des statistique au moins - pour évoluer dans la société Quake Live (oubliez les RTT).

Si vous désirez filtrer les serveurs et jouer selon vos propres règles, vous pouvez aller dans l’onglet "customize" qui vous permettra de filtrer avec tout un tas de méthode intéressante. De la plus vague, jouer sur une map populaire, à la plus précise, du CTF contre des oufs de skill sur cobalt station contre des américains de Los Angeles (véridique). Le plus simple reste de choisir le mode de jeu est de laisser le reste en standard, comme la région des adversaires, réglée basiquement en « vacinity », traduisez « dans votre voisinage ».

Bon, après, si vous êtes réfractaire à l’idée de mettre la sauce à des joueurs humains, vous avez toujours la possibilité d’utiliser l’onglet practice pour casser du bot et régler, d’une façon tout aussi précise que le multi, les paramètres de jeu.


Joindre un ami

Si Quake Live est un pari sur la mise en valeur du joueur, il est également un pari de créer au sein de la communauté Quake, des micro-communautés. Ainsi, il vous est possible d’avoir des amis sur QL et de les rejoindre de la façon la plus simple du monde. Un clic sur le petit logo quake à côté du pseudo de votre ami. Et votre ami est où ? Sur cette même page d'accueil, à droite.


Les modes de jeu

Pour en finir avec tout ce qui entoure Quake Live, je vais expliquer aux moins férus du genre les différents modes de jeu. ID software n’a pas déclenché de révolution dans ce domaine, mais il est bon de savoir où on met les pieds :

 
 
Free for All - Deathmatch


Il s’agit ici du nom du Deathmatch sur Quake Live. Tout le monde contre tout le monde.

Team Deathmatch


Vous l’avez compris, deux équipes, les rouges et les bleus, doivent s’affronter. L’équipe qui totalise le plus de frags gagne.
 
Clan Arena


Ce mode de jeu oppose deux équipes qui au lieu de s’affronter en continu, s’affrontent en round. Ainsi, lorsqu’un joueur meurt, il doit attendre que le round se finisse. La particularité de ce mode est que tout le monde commence avec toutes les armes, la vie à fond, l’armure à fond.

Capture the Flag


Toujours en équipe mais cette fois-ci sur des cartes symétriques. Un drapeau est planté dans chaque camp et le but est de ramener le drapeau de l’adversaire à la maison pour marquer un point.
Duel

Retour au chacun pour soi dans un mode
réservé au 1 contre 1. Tant que vous
tuez votre adversaire, vous continuez
à jouer, sinon… vous faites la queue !



Les commentaires des lecteurs
13 commentaires
Il faut être identifié pour participer
S'inscrire
  • Activez le java-script pour pouvoir voir les messages.
13 commentaires
Derniers commentaires
Derniers messages du forum
Actu-Lan version 6.6.1 - 31 visiteurs en ligne